Syndicat CGT ICT

ICT : la direction a fini par céder !

17 avril 2019

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Pannes, le 16 avril 2019

 

ICT : la direction a fini par céder !

 

A Pannes, les salarié·e·s d’ICT (Industrie Cartarie Tronchetti) ont réussi à faire plier leur direction et à obtenir une partie de leurs revendications.

Alors que la direction de ce groupe international, spécialisé dans les produits d’hygiène, prône de hautes valeurs sociales sur son site internet, il aura fallu attendre plus de quinze jours de grèves et une mobilisation sans faille des salarié·e·s de l’usine de Pannes (45) pour qu’elle entende enfin raison et accepte de négocier.

Lors de ces négociations, les camarades de la Filpac, en intersyndicale, ont obtenu :

  • La suppression de l’annualisation.
    Désormais les heures supplémentaires seront payées tous les 2 mois;
  • Une augmentation du nominal de l’intéressement de 400€.
    Désormais le maximum est fixé à 1600€ au lieu de 1200€ ;
  • Le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre seront maintenant majorés à 200%(le double d’avant !) ;
  • Les jours de grève ne seront pas comptés dans le calcul de l’efficience ;
  • Les jours de grève ne seront pas payés mais ils seront échelonnés sur une période de 6 mois.

La CGT ICT remercie les salarié·e·s pour leur implication dans ce mouvement et rappelle que d’autres revendications restent à obtenir. Elle espère que la direction adoptera dorénavant une attitude plus responsable en matière de dialogue sociale afin d’éviter à l’avenir ce genre de bras de fer qui pénalise tout le monde.

Cependant, dans le cas contraire, la CGT ICT n’hésitera pas à recourir de nouveau à la grève si la situation l’exige et que les salarié·e·s le demandent.

« Ceux qui luttentne sont pas sûrs de gagner,
mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu. »