SILPAC CGT de Rouen, du Havre et de leur région

Une confiance renouvelée

13 novembre 2018

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Cher(e)s collègues ; cher(e)s camarades,

Dans le 1er collège, nous sommes 73 employé(e)s et ouvrier(e)s. 56 d’entre nous ont voté pour la liste des titulaires, 51 suffrages ont été valablement exprimés. Soit un taux de participation de 76,76 %.

Pour les suppléants, 55 salariés ont voté, 47 suffrages ont été valablement exprimés. Soit un taux de participation de 75,34 %. Vos représentants SILPAC ont été élus dans la moyenne des listes à 86,93 %.
Un titulaire à 92,16 % et un suppléant à 74,47 %.

La démocratie sociale s’est exprimée. Des élections au plus près des salariés, des élections qui mobilisent plus que certaines élections politiques.

Ce qui nous rend légitimes à parler aux noms des salariés, mais aussi revenir vers vous quand des lois contre vos intérêts sont promulguées, vous en informer :  » El Komrhi, ordonnance Macron, etc. »

La différence entre le mieux élu de la liste et le moins bien élu est presque sans surprise, au regard des événements difficiles depuis 2012, des prises de décisions même si elles sont collectives.

Dans le collège de l’encadrement, sur 28 électeurs, 18 ont voté, 9 suffrages ont été valablement exprimés. Là, aussi, la démocratie sociale s’est exprimée… Le doute persiste pour certains, mais pour d’autres non !

Un deuxième tour sera programmé le jeudi 22 novembre 2018.

« Cher(e)s collègues, ces élections sont comptabilisées deux fois. En premier lieu dans l’entreprise, mais pas seulement. Au niveau national, la Direction Générale du Travail (D.G.T.) comptabilise les résultats de ces élections dans les entreprises et les transmet aux branches professionnelles. « 

Comme vous le savez, la branche a en chantier la renégociation des conventions collectives, dont celle de l’encadrement de la presse quotidienne régionale. Pour la branche, comme dans l’entreprise, nous sommes tous des salariés, cadres ou non cadres. Nous sommes tous dépendants de la stratégie de l’actionnaire, du vécu ! La branche se veut donc comptable de l’audience des organisations syndicales qui vont négocier. Il est essentiel, surtout en cette période de renégociation, pour les salariés de l’encadrement, que la CGT pèse autour de la table.

Les ordonnances Macron, font que nous seront demain moins d’élus, à faire plus, à multiplier nos compétences pour le CE économie, stratégie, œuvres sociales ; CHSCT sécurité et condition de travail ; DP revendications des salariés au plus près de leurs lieux de travail.

Vos élus SILPAC n’ont d’autre objectif que vous représenter. Sont animés au travers des œuvres sociales à répondre, dans la mesure des moyens, à vos souhaits d’accession aux loisirs, à la culture et de favoriser la possibilité de départs en vacances pour le plus grand nombre. Œuvres sociales qui font maintenant l’objet d’une attaque par le gouvernement actuel.

Voter pour la CGT, c’est voter pour vous
Soyez auteur et acteur, pas spectateur !

Steve BENETEAU
Secrétaire général du SILPAC CGT