Filpac-Cgt

DERNIÈRE MINUTE !

Philippe Martinez sera présent à la journée « Portes ouvertes »
à Jouy-sur-Morin ce lundi 4 mars à 12h00

1 mars 2019

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

DERNIÈRE MINUTE !

Dans le cadre de la journée « Portes ouvertes » organisée lundi prochain par les camarades de Crèvecœur à Jouy-sur-Morin, Philippe Martinez, Secrétaire général de la Cgt, se rendra sur les lieux à midi afin d’apporter son soutien et celui de toute la Cgt aux salariés d’Arjowiggins Security et d’exiger, avec la Cgt Arjo Crèvecoeur et la Filpac-Cgt, que l’État prenne ses responsabilités dans ce dossier et apporte des réponses concrètes à la délégation Cgt qui se rendra à Bercy le 7 mars prochain.

Les salariés de l’entreprise, aujourd’hui complètement livrés à eux-mêmes, gardent toujours le stock appartenant aux différentes ambassades étrangères. Celles-ci sont d’ailleurs toutes invitéesce lundi 4 mars 2019 de 12 heures à 16 heures, à visiter l’usine pour vérifier que leurs commandes ainsi que tous les éléments de sécurité de fabrication sont en sécurité.

Une conférence de presse est programmée sur place le même jour.



Journée portes ouvertes

Arjowiggins Security
Rue de la Papeterie à Jouy-sur-Morin

La papeterie Arjowiggins Security de Jouy-sur-Morin, qui fabrique la base papier de passeports, documents officiels, visas et monnaies pour de nombreux pays dans le monde vient d’être placée en liquidation judiciaire.

Les salariés de l’entreprise, aujourd’hui complètement livrés à eux-mêmes, gardent le stock des commandes des différentes ambassades étrangères ainsi que les papiers sécurisés de l’Etat français (cartes grises, passeports, chèques…) de manière totalement sécurisée ainsi que tous les éléments de sécurité de fabrication (secrets de fabrication des papiers, poinçons, filigranes).

Afin que les ambassades concernées puissent s’assurer de la compétence et du sérieux avec lesquels cette action est menée, les élus Cgt ArjoWiggins Security ainsi que la Filpac-Cgt les invitent, le lundi 4 mars 2019 de 12 heures à 16 heures, à visiter l’usine de Jouy-sur-Morin.

Une conférence de presse est d’ores et déjà programmée sur place le même jour à 15 heures.

La Cgt Arjo Crèvecoeur et la Filpac restent à la disposition de toutes les ambassades clientes de l’usine de Crèvecœur pour toute information supplémentaire ou pour une rencontre à leur convenance.

Elles réitèrent également leur appel à la raison du gouvernement français pour qu’il assume pleinement ses responsabilités en intervenant rapidement dans ce dossier afin de sauvegarder ce fleuron national de l’industrie de papiers sécurisés et des emplois qui s’y rattachent.

Montreuil, le 27 février 2019


 

A l’attention des ambassades de Belgique, Chine, Algérie, Allemagne, Ethiopie, Malaisie, Taiwan, Thaïlande, Pays-Bas, Philippines, Inde, Israёl, Bangladesh, Luxembourg, Mexique, Nigeria, Pakistan, Soudan, Vietnam, Royaume-Uni, Maroc et Indonésie.

 

Madame, Monsieur l’Ambassadeur,

 

Nous faisons suite à notre courrier du 4 février 2019 concernant la situation d’une entreprise française, la papeterie ArjoWiggins Security de Jouy-sur-Morin, qui fabrique la base papier de passeports, documents officiels, visas et monnaies pour de nombreux pays dans le monde, dont le vôtre.

Les salariés, aujourd’hui livrés à eux-mêmes, maintiennent vos commandes en stock de manière totalement sécurisée ainsi que tous leurs éléments de sécurité de fabrication (secrets de fabrication des papiers, poinçons, filigranes).

Afin que vous puissiez vous-même vous assurer de la compétence et du sérieux avec lesquels cette action est menée, les élus Cgt ArjoWiggins Security ainsi que la Filpac-Cgt vous invitent, le 4 mars 2019 de 12 heures à 16 heures, à visiter l’usine de Jouy-sur-Morin.

Une conférence de presse est d’ores et déjà programmée sur place le même jour à 15 heures.

Restant à votre disposition pour toute information supplémentaire ou pour une rencontre à votre convenance, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de ma considération respectueuse.

Fait à Montreuil, le 25 février 2019

Patrick BAURET

Secrétaire Général