Ouestmédias-com Cgt

Prime de logement pour les CDD :
toujours portée disparue !

16 novembre 2020

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

 

Prime de logement pour les CDD :

toujours portée disparue !

 

 

Lors   de   la   réunion   du   Comité   social   et   économique   (CSE)   du   15   octobre,   le   PDG    d’Ouest-France Louis Echelard, s’est dit désolé de ne pas pouvoir faire plus pour résorber la précarité qui touche notamment 27 % des journalistes. Un record jamais atteint depuis vingt ans. Une précarité qui s’est aggravée depuis plus de dix mois, avec, notamment, la réforme de l’attribution de la prime logement.

Dans « l’ancienne formule », elle était versée à tout CDD qui quittait sa région et devait trouver à se loger, pendant tout ce contrat. Elle était d’environ 200 € chaque mois.

Dix mois après cette remise en cause, malgré les protestations des élus CGT et deux confinements plus tard, plusieurs CDD nous ont alertés sur leurs difficultés financières pour se loger correctement. Certains hésitant même, pour cette raison, à signer un contrat dans une grande ville. D’autres se sentant obligés d’accepter, pour enrichir leur CV, avec l’espoir de décrocher un CDI… un jour !

Pour rappel, un journaliste qui démarre au bas de la grille et travaille souvent à 70 % pour remplacer le titulaire en poste, touche 1 100 € seulement après prélèvement de l’impôt à la source !

Aujourd’hui, cette aide est versée sur un mois seulement ! Leur galère s’accentue. Avec le confinement nombre d’entre eux dévoilent leurs difficultés à télétravailler : logement trop petit, chambre d’hôtes, mauvaise connexion Internet, aggravation de la sensation d’isolement quand on est jeune et dans une ville qui n’est pas la sienne. Tous n’ont pas une famille pour les accueillir.

Lors du CSE de janvier, la direction avait indiqué : « À la suite de l’interpellation des élus, vouloir chercher une solution pour améliorer [le] dispositif, tout en respectant les règles fixées par l’Urssaf (…) pour éviter que cette aide soit transformée en prime imposable. »

En ces temps de crise, il est grand temps pour la direction d’apporter rapidement une réponse et de se montrer solidaires envers nos jeunes collègues qui sont actuellement sur le front. La CGT redemande que cette prime de logement soit restaurée, de toute urgence.

La CGT a mis en place un numéro de téléphone dédié à tous les CDD et les pigistes. Les élus réaffirment qu’ils sont aux côtés des catégories de personnel les plus précaires. L’anonymat des personnes y est respecté.

Le 13 novembre 2020
Vos élus CGT