EstMédia-CGT

Edition du soir :
 une mise en place précipitée ?

15 novembre 2018

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Houdemont, le 14 novembre 2018

La direction générale a décidé d’expérimenter à Vosges Matin, une édition départementale web dite « édition du soir ».  Un test similaire a lieu dans une zone urbaine au Progrès de Lyon.

Ce « nouveau produit éditorial » reprend une grande partie des pages de l’édition papier du lendemain. Elle est destinée aux abonnés « premium » de Vosges Matin.

Le test a eu lieu ce lundi 12 novembre. Toutes les équipes rédactionnelles des Vosges ont été mises à contribution, sans que ni le Comité d’entreprise, ni les représentants syndicaux n’en soient informés.

Interpellée par les délégués de l’EstMédia CGT, la direction générale reconnaît « un manque de communication » et assure qu’« elle mettra tout en œuvre sur le terrain » pour que les équipes puissent produire cette édition numérique dans de bonnes conditions.

Les délégués de l’EstMédia CGT ont insisté auprès de la direction sur le fait que cette édition avait été réalisée dans des conditions très compliquées avec un timing très contraignant. De nombreux problèmes techniques ont également été remontés à la direction.

Cette « édition du soir » devrait entrer en production le lundi 19 novembre pour une période test de sept semaines et sera sans doute généralisée car la direction souhaite ajouter dans ses offres «   un service du soir pour les abonnés premium web ».

Les élus de L’EstMédia CGT invitent les équipes rédactionnelles à signaler les difficultés et les dysfonctionnements rencontrés. Ils seront très vigilants sur la suite de ce test et veilleront à ce que les conditions de travail des personnels, déjà suffisamment difficiles, ne se dégradent pas davantage.