EstMédia-CGT

Alerte enlèvement

26 octobre 2018

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Décidément, Christophe Mahieu prend la fâcheuse habitude de quitter le Comité d’entreprise avant la fin des débats, laissant Sabrina Gharbi seule face aux questions des élus. Le directeur général oublie-t-il que le Comité d’entreprise de l’UES est toujours planifié le dernier jeudi du mois ? Un « non-respect » caractérisé des élus et, de fait, des salariés.

Ce jeudi 25 octobre, à la suite de la présentation des experts désignés par le Comité d’entreprise sur le digital first, Christophe Mahieu n’est pas réapparu après une interruption de séance de 15 minutes. Pourtant des questions comme la formation, les comptes de l’UES, le digital first… devaient être abordées.

Devant le mépris manifeste de Christophe Mahieu envers les élus, ces derniers ont décidé de suspendre le Comité d’entreprise en attendant que celui-ci daigne se rendre disponible.

Charge au directeur général de reconvoquer les élus pour poursuivre en sa présence le Comité d’entreprise.

Houdemont, le 25 octobre 2018