Accueil du site > Presse > Pierrot, le doyen des correcteurs CGT s’en est allé...

(3.16 - 2 votes)

Pierrot, le doyen des correcteurs CGT s’en est allé...

jeudi 22 juin 2017

Notre camarade Pierrot vient de nous quitter. Avec ses 94 ans, il était doyen des correcteurs CGT.

Né en 1923 dans le Limousin, il a commencé à travailler dans diverses imprimeries à Périgueux. Syndiqué au Livre-CGT, il fréquentait militants communistes et anarchistes et, en 1943, il entra dans la Résistance où il rencontra des militants de la CNT espagnole.

À la Libération, les hasards de la vie l’amenèrent à travailler dans la presse parisienne : Franc-Tireur, Combat, Libération (le premier !). Il croise, outre ses camarades de la Chambre syndicale typographique parisienne, des militantes et militants du Syndicat des correcteurs CGT : Louis Louvet, Simone Larcher, Rirette Maîtrejean, entre autres.

Dans les années 1960, il travaillait au Figaro, où il rencontra André Devriendt puis Jacky Toublet, tour à tour secrétaire délégué du Syndicat des correcteurs. Et, à la retraite, il rejoignit la section des retraités des correcteurs et, parallèlement à la perpétuation de cet engagement syndical, la Fédération anarchiste.

Si son grand âge l’empêchait de descendre dans la rue pour manifester, il cotisait scrupuleusement et, surtout, ne manquait jamais une assemblée générale du syndicat.

Ses obsèques auront lieu lundi à Arpajon. Plus d’infos suivront quant aux horaires et au lieu.

La fédération envoie toutes ses condoléances à la famille de Pierrot et s’associe à sa douleur.

Filpac cgt - fédération des travailleurs des industries du livre du papier et de la communication
263, rue de Paris - case 426 - 93514 Montreuil cedex — Téléphone 01.55.82.85.74 — Fax 01.55.82.85.67
filpac@filpac-cgt.frwww.filpac-cgt.fr
Espace privé