Syndicat Filpac Cgt KIMBERLY-CLARK SAS

Négociation CSE
La mort du Syndicat et le rabotage du budget CE

16 mai 2018

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Voilà ce que la direction s’est mis dans la tête, nous empêcher d’exercer nos mandats d’élus. Notre première réunion de négociation de CSE a tout de suite été dirigée vers le « dialogue social ». En effet, la direction nous reproche des réunions de DP et CE à rallonge avec des questions identiques qui reviennent trop souvent. Heureusement que nous pratiquons de cette manière ! C’est la seule solution pour obtenir gain de cause lors de ces débats. Pour rappel, nous sommes encore au tribunal pour une affaire de congés payés. Si jamais nous perdions notre rapport de force, il est fort probable qu’à terme nos conditions de travail pourront se dégrader  rapidement. Nous ne parlerons même plus des acquis qui tomberont probablement les uns après les autres.

Ce n’est pas tout, la direction nous informe vouloir aborder la discussion du budget CE. A terme, le risque d’une diminution de plusieurs budgets (voyage, vacances d’été, carte de fin d’année ILLICADO, colis de fin d’année, etc.)

Notre prochaine réunion aura lieu le 22 Mai 2018,
avec l’espoir de vous avoir tous derrière nous !

Pour information l’usine de VSE est en grève perlée depuis 5 mois pour l’A.G et le CSE. Cette grève est suivie à 90% et nos copains élus ont récupéré 28 cartes syndicales.

Pour rappel…

A terme, le risque de dénonciation de

nombreux accords chèrement acquis par les

luttes syndicales depuis plusieurs années.

Petit récapitulatif de nos acquis : Budget du CE, prime contractuelle, prime de vacances, prime de participation et d’intéressement, prime de progrès, prime de quart, prime d’ancienneté, indemnité de dérangement, repos compensateur d’heures supplémentaires, indemnité de transport, la prime de la médaille du travail, la mutuelle et prévoyance, garantie de ressource, le complément au dixième, départs anticipés de fin d’année, les temps de pauses, nos classifications, les congés (normaux, mère de famille, supplémentaires moins de 21 ans, ancienneté, fractionnement, événements familiaux) etc…

La disparition du CHSCT (commission hygiène santé, sécurité et condition de travail) en une commission avec toutes les conséquences que cela peut engendrer…

La seule solution, c’est nous tous en lutte
ROUEN ET VSE
Pour le maintien de notre dialogue social.

Sotteville-les-Rouen, le 17 mai 2018