FILPAC CGT Chapelle Darblay Grand-Couronne (UPM)

Droit de réponse

3 juillet 2018

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Droit de réponse CGT Chapelle Darblay, à l’adresse
de Paris Normandie article du 29 juin « prise d’otages »

 

Bonjour,

Je ne sais pas si c’est volontaire de votre part de parler de prise d’otages au moment où Simone Veil est admise au Panthéon mais le parallèle est fâcheux !

Comment oser employer ces termes pour des ouvriers qui défendent leurs droits, leur travail et qui ne trouvent plus d’autres moyens pour ce faire entendre que de descendre dans la rue. La rue qui a permis en 1936 d’obtenir des congés payés, l’avez-vous oublier ? Au péril de la vie pour beaucoup !

En outre, la galère des automobilistes est également provoquée par les travaux dans la ville, le pont Guillaume le conquérant fermé et des citoyens obligés de prendre leur véhicule, faute de transports en commun suffisamment attrayants pour les utiliser !

De plus en plus de nombreuses personnes doivent travailler à temps partiel découpé, amenant encore plus de monde sur la route !

Ajoutons à cela, le transport routier remplaçant le fret ferroviaire et vous avez un mille-feuille qui explique de manière plus exhaustive la situation sociale en France.ras-le-bol

Une prise d’otages, c’est autre chose, alors s’il vous plait, relatez les faits et venez faire un tour à Chapelle-Darblay où le syndicat CGT, dont je suis fier de faire partie, défend également l’emploi, l’emploi de toutes et tous, des handicapés, travaille à la venue de stagiaires et d’apprentis…et descend aussi dans la rue pour ce faire entendre d’un gouvernement qui « gouverne » par ordonnances, comme une dictature ! Si on peut employer ce mot. Où sont les preneurs d’otages ?

Si chaque Entreprise, respectait son rôle sociétal pour que les lois soient applicables et appliquées, il y aurait certainement moins de défilés et plus de monde dans ces entreprises et services publics, les demandeurs d’emplois n’attendent que cela et nous sommes fiers de défendre ces valeurs.

Nous vous attendons, vous serez reçu avec les valeurs de la CGT, partage, solidarité, écoute, justice ; valeurs issues de l’histoire de France !

En espérant retenir votre attention, bonne journée et à bientôt,

Jean-François Gabala
Secrétaire du Comité d’Etablissement Chapelle-Darblay
Délégué Syndical CGT

cgtchapelledarblayupm.unblog.fr